Bandeau inférieur

Infos Pratiques/Santé

Santé

Lien vers le site de l'institut de veille sanitaire

"Sous les lignes, prudence : restons à distance"

ERDF et RTE renouvellent leurs conseils de prudence pour préserver la sécurité des personnes exerçant régulièrement des activités à proximité des lignes électriques et ont lancé cette année une nouvelle campagne de prévention : "Sous les lignes, prudence : restons à distance".
Elle rappelle aux publics concernés comment se comporter à proximité des lignes électriques.
Toute personne exerçant une activité de loisir ou professionnelle, à proximité des lignes électriques, est concernée par cette campagne de prévention. Pêcheurs, adeptes de sports de plein air, agriculteurs, professionnels du BTP et loueurs de matériel, sont les principales populations pour lesquelles la prévention, par la diffusion de ces bons conseils, prend tout son sens.

L'Ambroisie

Image

Ambroisie… et risque allergique… soyez vigilants !

Nous avons été alertés par une Pugnéenne de la présence d’ambroisie à Poigny. Cette plante à feuille d'armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est de la même famille que le tournesol (Asteracées ou Composées). Sa morphologie se transforme au cours de son développement pour donner, au moment de la floraison, un buisson qui peut atteindre plus d'un mètre de haut. Elle faite partie de ce que l'on appelle couramment « les mauvaises herbes », ce qui, dans ce cas précis peut être pris au sens propre car l’ambroisie présente effectivement des risques pour la santé.  
Un risque allergique avéré  
Le pollen de l'ambroisie provoque chez de nombreuses personnes des réactions allergiques : 6 à 12 % de la population est sensible à l'ambroisie. Il suffit de 5 grains de pollen par mètre cube d’air pour que les symptômes  apparaissent.Les plus courants sont de même nature que le rhume des foins.  Ils prennent plusieurs formes et sont d'autant plus prononcés que le taux de pollen dans l'air est élevé :
Rhinite : nez qui pique, coule, éternuements
Conjonctivite : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils grattent
Trachéite : toux sèche
Asthme : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles
Urticaire, Eczema : atteintes cutanées (rougeurs, boutons, démangeaisons) les allergies provoquées par le pollen d'ambroisie sont beaucoup plus tardives que les rhumes des foins: elles commencent en général vers la mi août et peuvent se prolonger jusqu'en octobre, avec un maximum d'intensité en septembre.
A cette période, l'ambroisie est la principale cause d'allergies. Le diagnostic est donc assez facile à poser dans les régions où la plante est présente, ainsi que dans les zones où le vent est capable d'apporter du pollen.                                                                                                   
Reconnaître la plante

L’empêcher de pousser en veillant à ne pas laisser de terre dénudée aux mois de mai, juin, juillet :
en semant du gazon, du trèfle, des plantes à fleurs
en évitant de tondre trop ras
en évitant les engrais désherbant ou les désherbants totaux
en recouvrant le sol nu par un paillis d’écorce, par du gravier, par une toile

La détruire :

en l’arrachant à l’aide de gants (éventuellement porter un masque)
en la fauchant si les surfaces sont importantes (préférer plusieurs fauches ou une seule, mais tardive, lorsque l’ambroisie est en fleur)
Pour plus d’informations et des photos de cette plante à risque vous pouvez consulter les sites internet suivants dont sont issues ces informations : http://www.ambroisie.info/pages/allergie.htm ; http://pagesperso-orange.fr/pollens/ambrois.htm ; http://www.grandlyon.com/Information-ambroisie.2044.0.html

Téléphones portables

ZoomInformation sur les dangers et les risques liés à l'utilisation des téléphones portables.

Les risques liés au téléphone portable font couler beaucoup d’encre et suscitent de nombreuses questions qui ont conduit le ministère de la Santé en janvier 2008, à recommander " un usage modéré du téléphone mobile, l'hypothèse d'un risque ne pouvant être totalement exclue".

(lire la suite ci-dessous)